Droit de la jeunesse

La sécurité ou le développement d'un enfant peut être considéré compromis lorsqu'il se retrouve dans une situation d'abandon, de négligence, de mauvais traitements psychologiques, d'abus sexuels ou physiques, ou lorsqu'il présente des troubles de comportement sérieux.

La sécurité ou le développement d'un enfant peut aussi être considéré compromis s'il quitte sans autorisation son propre foyer, s'il est d'âge scolaire et ne fréquente pas l'école ou s'en absente fréquemment sans raison, et si ses parents ne s'acquittent pas de leurs obligations parentales.

Vous pouvez nous mandater afin de vous:

  • Conseiller et assister lors de l'évaluation d'un signalement;
  • Conseiller et assister lors de la signature d'une entente sur mesures volontaires;
  • Représenter devant la Cour du Québec, chambre de la jeunesse.

 

SAVIEZ-VOUS QUE...

  • ... les renseignements recueillis dans le cadre d'un signalement sont confidentiels;
  • ... un enfant peut être retiré du milieu de vie où il se trouve, pour une période maximale de 48 heures, sans l'intervention d'un tribunal;
  • ... un enfant sera dans presque tous les cas représenté par un avocat commis d'office;
  • ... un membre de votre famille peut agir à titre de famille d'accueil pour votre enfant;
  • ... vous pouvez contester l'intervention ou les recommandations du D.P.J.

logo big

address icon 1085, avenue Louis-St-Laurent
Québec (Québec) G1R 2W8

phone2 icon 418.647.3939

fax icon 418.649.7125



payment logo